Hyperloop: ou quand la fiction dépasse la réalité.

La science ne cesse de repousser les limites du possible, rendant réel ce qui s'apparentait au départ à un doux rêve, une fiction sortie d'un imaginaire débordant.

L'onirisme est précisément ce qui a permis à Elon Musk de lancer, en 2013, un projet de recherche industriel un peu fou portant le nom d'Hyperloop.

L'idée de l'inventeur est de créer un tout nouveau moyen de transport consistant en un double tube surélevé au sein duquel se déplaceraient des capsules transportant des voyageurs. Grâce à un système de propulsion et de sustentation magnétique réduisant de façon optimale les forces de frottement, ce nouveau mode de transport aux allures futuristes permettrait de relier Los Angeles à San Francisco en 30 minutes ou encore Stockholm à Helsinki en 28 minutes seulement.

Et cette invention pourrait, semble-t-il, devenir réalité d'ici 2020 à en croire les différentes entreprises venues présenter leur concept de "Hyperloop" au salon des techniques ferroviaires Innotrans de Berlin.

Il faut, pour l'heure, se contenter d'imaginer ce que pourrait bientôt être la plus rapide façon de se déplacer mais les diverses entreprises (Hyperloop One, Hyperloop Transportation Technologies, Transpod...) en lice pour donner vie à l'Hyperloop projettent dans un futur très proche (quatre ans) un "voyage dans ce qui ressemble à un wagon de train régional aux fenêtres virtuelles avec des sensations proches de celles d'un déplacement en avion".

Affaire à suivre...

Hyperloop: ou quand la fiction dépasse la réalité.
Retour à l'accueil