Petites idées pour apprendre en toute simplicité

Ah la mémorisation! Un art manié à la perfection et avec aisance par les uns, un véritable calvaire pour les autres! 

Dans cet article, nous allons tâcher de donner quelques conseils et idées pour apprendre et mémoriser plus facilement et plus rapidement. Collégiens, lycéens ou étudiants, ouvrez grand vos esgourdes, ce qui va suivre pourrait bien vous servir!

Beaucoup d'élèves passent des heures et des heures à relire leurs cours, à recopier leurs notes ou à essayer d'apprendre par coeur sans que "rien ne rentre". Ces mêmes élèves ont pourtant l'impression de faire le nécessaire pour apprendre et de travailler plus que les autres mais les résultats ne sont pas au rendez-vous. Pourquoi me direz-vous? Et bien tout simplement parce que pour apprendre efficacement quelque chose, il ne suffit pas de lire, de recopier ou d'apprendre par coeur, il faut aussi et surtout "évoquer mentalement",  se représenter dans sa tête ce que l'on est en train d'apprendre. L'évocation mentale va permettre une appropriation personnelle de ce que l'on apprend et va donc nous permettre de comprendre et de mémoriser plus facilement.

- QUELLES STRATEGIES ADOPTER POUR EVOQUER ET MEMORISER QUELQUE CHOSE?

Il est important de noter qu'il existe différentes stratégies mentales (visuelle, auditive, verbale, kinesthésique) permettant de mémoriser. Il est donc essentiel, dans un premier temps, d'identifier celle qui nous correspond!  

Certains retiennent grâce aux images ou aux représentations visuelles (évocations visuelles). Ces personnes, en relisant ce qu'elles ont écrit en cours, vont pouvoir visualiser mentalement des images représentant le sujet étudié: il peut s'agir d'une photo vue dans un manuel scolaire, de l'image de la salle de cours où a été faite une expérience, d'un schéma, de l'image de l'écriture de certains mots ou encore du plan visuel de la page que l'on vient de lire avec l'architecture du cours...

D'autres retiennent grâce aux évocations auditives: ils vont entendre mentalement la voix de l'enseignant, un son, une musique parfois. Ces mêmes individus auront souvent tendance à se redire les choses à eux-mêmes en s'expliquant intérieurement ce qu'ils sont en train de lire (évocations verbales).

D'autres encore ressentiront le besoin de bouger, de marcher voire de mimer pour mémoriser (évocation kinesthésique).

Et vous? Demandez-vous comment vous fonctionnez? Êtes-vous plutôt visuel, auditif, verbal, kinesthésique? Si vous ne parvenez-pas à le savoir, voici quelques tests qui pourraient vous y aider:

 

Attention: notez toutefois qu'il n'est pas exclu que vous utilisiez plusieurs modes d'évocations. Ne cherchez donc pas absolument à vous mettre dans une case pour ne jamais en sortir. Le recours à plusieurs types d'évocation est un réel atout!

- COMMENT UTILISER SA STRATEGIE MENTALE POUR APPRENDRE?

Si vous vous sentez plutôt visuel, accordez un soin tout particulier à la présentation de vos notes: les titres et sous-titres doivent être mis bien en évidence; n'hésitez pas à utiliser différentes couleurs (de façon logique bien entendu); surlignez les notions importantes; structurez vos différents paragraphes de façon à rendre visible l'architecture de votre cours; faites des fiches structurées reprenant le plan du cours et les données essentielles si vous en ressentez le besoin; faites des schémas, des dessins et des tableaux pour récapituler votre cours; soyez inventif (vous pouvez par exemple imaginer que votre chambre représente votre cours: affichez un chapitre de votre cours sur votre bureau, un autre sur votre table de chevet, un autre sur votre meuble télé etc... à chaque fois que vous passez devant un de ces chapitres affichés, jetez-y un coup d'oeil et parcourez-le rapidement. En faisant cela, il vous suffira de penser à votre bureau pour que, par association d'idées, vous visualisiez le paragraphe du cours associé à l'image "bureau").

Si vous êtes plutôt auditif et verbal, relisez vos cours à haute voix et essayez de reformuler (à haute voix toujours) ce que vous avez écrit avec vos propres mots. Si vous vous souvenez d'anecdotes qui ont été dites en cours ou ailleurs, n'hésitez pas à les intégrer à votre reformulation du cours. Vous pouvez aussi enregistrer ce que dit le professeur (s'il est d'accord...) pour le réécouter tranquillement chez vous.

Si vous vous sentez kinesthésique, ne vous forcez surtout pas à rester immobile: levez-vous, faites les 100 pas, mimez tout en gardant votre cours en main.

 

Nous venons d'explorer quelques pistes pour utiliser notre fonctionnement dominant, notre stratégie mentale naturelle de façon à apprendre plus vite et mieux. Néanmoins, ces techniques d'apprentissage et de mémorisation ne se suffisent pas à elles-mêmes et doivent être complétées par d'autres méthodes.

Une mémorisation visuelle par exemple doit être complétée par l'apprentissage de mots et d'expressions. En effet, si l'élève est en capacité de visualiser son cours ainsi que les schémas et images associés, il lui est aussi demandé de savoir dire et expliquer verbalement ce qu'il voit (lorsqu'il est interrogé oralement ou que la discipline exige un mode d'expression littéraire notamment). La personne à dominante visuelle devra donc s'efforcer de trouver les mots pour expliquer ce qu'elle visualise.

De même, l'auditif sera amené à étudier des schémas, des illustrations etc. Pour les comprendre et les mémoriser, il devra se les (faire) expliquer avec des mots (il pourra même s'inventer une histoire autour des différents éléments du schéma pour le mémoriser). 

- QUELQUES PETITS CONSEILS

1) Essayez de relire une première fois votre cours le jour ou le soir même. Les souvenirs du cours sont encore disponibles dans votre mémoire à court terme, il suffit donc de les rafraîchir pour les fixer une première fois dans votre tête. L'idéal serait même d'essayer de vous souvenir "à chaud"du contenu du cours puis de le relire.

2) Ne cherchez pas à apprendre la totalité de votre cours mot pour mot (sauf s'il s'agit d'une poésie bien sûr...). Vous pouvez cependant apprendre par coeur le plan, les titres, certaines dates, citations... si cela vous rassure. Mais le plus important est de comprendre le contenu, de se l'approprier (en y mettant ses propres mots) pour en maîtriser les différents concepts et notions, et pourquoi pas de le compléter par des recherches personnelles. 

3) Lisez votre cours avant d'aller dormir. N'essayez pas de le mémoriser à tout prix et contentez-vous de comprendre ce qui est écrit. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le sommeil portera ses fruits et permettra une fixation mnésique de ce que vous avez lu la veille (autrement dit, vous apprendrez en dormant)! La nature est parfois bien faite, non?

4) Inventez-vous une histoire autour de ce que vous souhaitez apprendre. Fonctionnez par associations d'idées et moyens mnémotechniques. Si par exemple vous devez mémoriser une liste de mots telle que: chapeau, chat, serviette, guitare, courgette, poubelle, jardin, tableau, femme. Plutôt que d'essayer d'apprendre par coeur cette liste, imaginez une histoire autour de ces mots et l'apprentissage sera bien plus simple! (vous pouvez par exemple imaginer un tableau sur lequel est peinte une femme portant un chapeau et ramassant des courgettes dans son jardin tandis que son chat s'amuse avec une serviette posée sur une poubelle ... à vous d'imaginer la suite). 

5) Dans la logique du conseil qui vient d'être donné, construisez-vous un "palais de la mémoire". Explications dans le lien ci-dessous.

Voilà quelques conseils qui vous permettront, nous l'espérons, d'apprendre et de mémoriser plus facilement et plus efficacement! 

Si vous avez vous aussi de bons conseils pour faire "carburer" la mémoire et faciliter les apprentissages, n'hésitez pas à nous les donner en commentaires!!!

Retour à l'accueil