CAPTAIN FANTASTIC, UNE FABLE HUMANISTE

Sorti en salle le 12 octobre 2016, Captain Fantastic, le nouveau film de Matt Ross, dépeint le portrait d'un père néohippie qui éduque ses enfants en pleine nature. Á l'image de son héros, l'auteur californien est très critique à l'égard du modèle de société ultra-libéral qui « creuse les inégalités ».

Captain Fantastic, c'est l'histoire d'une famille hors norme. Quelque part au cœur des forêts reculées du nord-ouest des États-Unis, Ben, un père dévoué - interprété par un Viggo Mortensen charismatique et au sommet de son art-, élève ses six enfants en autarcie, à l'abri de la société capitaliste moderne où pouvoir, profit et consommation à outrance règnent en maître. Bien décidé à faire de sa progéniture d'extraordinaires adultes et, plus encore, « des philosophes rois », ce pater familias idéaliste impose à sa « tribu » un programme drastique, où baignade à la rivière, corvées de patates, séances de musculation et lecture de Chomsky et autres grands penseurs, sont un refrain quotidien. Mais le suicide de la mère, atteinte de bipolarité, vient tout remettre en cause. Souhaitant assister à l'enterrement, ces Robinsons d'un nouveau genre décident de se confronter au monde extérieur, au risque de voir leur mode de vie et leur éducation faite d'amour, d'eau fraîche et de philosophie voler en éclats.

Mené tambour battant, ce road-movie utopiste et, par-dessus tout humaniste, a le mérite de proposer une piste de réflexion sur l'éducation particulièrement « intéressante ». À la fois émouvant, drôle, philosophique et intelligent, Captain Fantastic distille en effet de belles idées quant à la façon de gérer sa vie et d'éduquer ses enfants.

Malgré quelques maladresses et une fin peut-être trop idéale et arrangeante pour être réaliste, qui pourra laisser le spectateur dubitatif, le film de Matt Ross est une véritable réussite et offre une galerie de portraits plus attachants les uns que les autres et interprétés avec brio.

Sans parler de chef-d'oeuvre, Captain Fantastic n'en reste pas moins un film franchement émouvant qui ne laisse pas indifférent... 

Retour à l'accueil