madamepatate.fr

madamepatate.fr

Deux fois par an, il faut avancer ou reculer sa montre d’une heure. Ces passages à l’heure d’été puis à celle d’hiver sont loin de faire l’unanimité. Il semblerait même qu’ils tuent. Explications...

60 minutes de sommeil en moins, des crises cardiaques en plus. Dans la nuit du 27 mars dernier, il a fallu ajouter une heure à tous nos réveils, montres, pendules… Une mesure qui perdure depuis 40 ans et dont l’objectif est de faire des économies d’énergie. L’idée est simple : faire correspondre les heures d’activités avec celles d’ensoleillement pour restreindre l’utilisation de l’éclairage artificiel.

 

Si cette initiative s’avère être une bonne nouvelle pour la planète (l’émission de 44.000 tonnes de CO2 serait évitée selon l’Ademe), ses détracteurs dénoncent une perturbation des rythmes biologiques et des activités agricoles.

 

Selon une étude américaine, ce passage à l’heure d’été entraînerait même un pic d’infarctus (+25%) le lundi suivant le changement. A peine un mois et demi après la Saint-Valentin, méfiez-vous donc des peines de cœur…

 

Attention avant de traverser…

sansure.over-blog.com

sansure.over-blog.com

Hypocondriaques, rassurez-vous. Si vous lisez cet article, c’est que vous avez passé le cap de l’heure d‘été sans encombre. Prochaine étape, le passage à l’heure d’hiver qui aura lieu le 29 octobre prochain. Il faudra, cette fois-ci, reculer d’une heure. Vous pourrez donc dormir une heure de plus. Bonne nouvelle, me direz-vous. Pas si sûr…

 

La délégation à la Sécurité routière alerte : « Heure d’hiver, piétons, attention ! ». Il fait en effet nuit plus tôt, à l’heure où les gens sortent du boulot. Les automobilistes sont donc nombreux à prendre la route alors qu’il fait noir, ce qui a pour conséquence une augmentation significative du nombre d’accidents. Selon l’Observatoire interministériel de la sécurité routière, une vingtaine de piétons supplémentaires meurent écrasés chaque mois, entre novembre et janvier à cause du changement horaire.

 

Donc, pour éviter de mourir écrasé (et de surcharger les croque-morts de travail), n’oubliez pas de vous parer de votre plus beau gilet jaune quand viendra l’heure d’hiver. Vous brillerez ainsi dans l’obscurité, et ce, en toute sécurité...

Retour à l'accueil